Lectures

Ouvrage coordonné par Christine Excoffier, Rémy Jean,
Emre Ongun, Christian Palen et Gérard Perrier
Sortie le 17 octobre 2011
En quinze ans, la France a connu trois mouvements sociaux d’une ampleur exceptionnelle sur la question des retraites. Celui de l’automne 2010, avec son lot de manifestations, de grèves et de blocages, mais également de débats de société et d’enjeux politiques, est sans conteste le plus spectaculaire d’entre eux. Marseille en a été le phare méridional et la vedette des médias : ses raffineries et son port paralysés, ses cortèges fournis ont fait la « une » des journaux, la détermination de ses « tatas » des cantines scolaires a impressionné, et ses rues encombrées d’ordures ménagères ont fourni aux télévisions des images-choc. Interroger le conflit social de 2010 depuis cet observatoire privilégié est une chance.
Quel est le sens de ce mouvement ? Comment a-t-il été vécu par ses acteurs ? Quel bilan en dressent-ils ? Pourquoi a-t-il échoué, malgré sa puissance et le soutien indéfectible de l’opinion ? Quelles questions pose-t-il à la gauche et au syndicalisme ? Comment ce dernier doit-il concevoir son rapport au politique ? Enfin, quelles sont les leçons à en tirer pour l’avenir ?
Telles sont quelques-unes des interrogations soulevées dans ce livre. Des syndicalistes de terrain, acteurs les plus proches de la conduite quotidienne des événements, y apportent leurs réponses. Donner la parole à ceux qui l’ont rarement est l’une des grandes originalités de cet ouvrage, enrichi d’une analyse du contexte et d’une chronologie et complété par des débats entre anciens dirigeants syndicaux et chercheurs. Ces Paroles de syndicalistes en lutte à Marseille passionneront tous ceux qui veulent comprendre le temps présent et ne renoncent pas à changer l’avenir.
16 € TTC, 240 pages
(ISBN : 979-10-90129-01-6)
Pour tout renseignement ou demande de service de presse :
Arbre bleu éditions
3 place de la Croix-de-Bourgogne 54000 Nancy
Tél. : 03 83 28 72 06
contact@arbre-bleu-editions.com

Par SNPF - CGT - Publié dans : Lectures
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Fabrice DHUME
éd. A.S.H., 2001
(ISBN : 2-85030-611-8)

L'idée de partenariat a envahi le champ social. Ceci, au point que le principe du «travail ensemble» semble s'être imposé comme une nouvelle référence de l'action publique. Bien que l'idée ne soit pas fondamentalement neuve, la nouveauté du mot reflète une profonde évolution des politiques sociales. Dans ce contexte, le terme de partenariat sert à exprimer un besoin de plus en plus intense : celui de ne pas rester seul face à la complexité des questions sociales. Il faut unir les compétences, les ressources et les efforts pour essayer de faire ce que l'on ne peut pas faire seul, et pour tenter de faire mieux en faisant autrement.
. Mais force est de constater que travailler avec les autres ne va pas de soi. De multiples obstacles se dressent sur le chemin de celui qui veut construire un partenariat. Pourquoi est-ce si complexe ? Répondre à cette question conduit à s'interroger, d'abord, sur ce qu'est ce fameux «partenariat» et ce qu'il n'est pas, sur la manière dont il apparaît, sur ce à quoi il peut servir.
Dans une perspective transversale, qui associe délibérément la réflexion et la dimension pratique, ce livre propose de faire le point sur cette notion. Il s'agit de revenir sur l'origine du terme et sur son sens, puis sur ce que sa définition implique et soulève comme questions, jusqu'à mettre en lumière ce qui pourrait être une méthodologie de travail. Pourquoi et comment le partenariat est-il apparu dans le champ social ? Quels sont les enjeux dont il est porteur ? Quel est le sens de ce (presque) concept ? Quelles sont les difficultés qui se posent ? Et comment faire pour construire un véritable partenariat ? Telles sont les questions auxquelles cet essai tente d'apporter des réponses, en évitant les simplifications.

Par SNPF - CGT - Publié dans : Lectures - Communauté : FORMATION PROFESSIONNELLE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Une sociologie politique de et dans l'action publique
Olivier NOËL
éd. L'Harmattan, 2004
(ISBN : 2-7475-6663-3)

Les acteurs publics en charge de favoriser l'intégration des jeunes sont bien souvent confrontés à un dilemme entre leur préoccupation professionnelle de solidarité, d'égalité de traitement et la logique d'efficience que tentent de leur imposer progressivement les institutions. Comment parviennent-ils à conjuguer des objectifs contradictoires ? Y parviennent-ils seulement ? Quels sont les effets à terme pour toute une partie de la jeunesse ?
L'ouvrage analyse plusieurs actions publiques locales en direction des jeunesses en voie de désaffiliation : le décrochage scolaire, la discrimination ethnico-raciale à l'emploi et l'errance juvénile. Il s'incrit dans une double perspective de sociologie politique de et dans l'action publique pour interroger les processus selon lesquels se construisent localement les référentiels de l'action publique. L'ouvrage dégage un certain nombre de lignes directrices pour éclairer, du point de vue des cadres intermédiaires des politiques concernées, les incertitudes de l'action publique locale. Il aborde tour à tour les niveaux d'enjeux suivants : l'articulation entre les énoncés nationaux et leurs traductions locales ; la définition d'espaces pertinents pour aborder des questions complexes et politiquement controversées ; la fabrication d'actions concrètes au regard des professionnalités des acteurs concernés.

Vous pouvez télécharger l'introduction, à partir de la Docuthèque de l'ISCRA.
Par SNPF - CGT - Publié dans : Lectures
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
De l'injonction de faire ensemble à l'exigence de commun
Fabrice DHUME
éd. L'Harmattan, 2006
(ISBN : 2-296-01368-6)

L’évolution du travail fait désormais appel à la coopération entre professionnels, à la créativité des travailleurs, à leur implication. A la suite de l’entreprise, les pouvoirs publics n’ont de cesse d’exiger du “partenariat” ou du “réseau”, pour “retisser le lien social” et dépasser les “cloisonnements” institutionnels et sectoriels.
Cela ne va pourtant pas de soi. Force est de constater que l’injonction sied mal à la coopération. L’injonction tend à vider de sa substance ce qu’elle appelle de ses vœux. Et cela, malgré le fait qu’elle fasse écho à une exigence et un désir d’être-en-commun et de renouvellement de la politique.
Quelque chose résiste donc. Avec une sorte d’obstination, le désir de coopération excède l’injonction : il signifie un désir de puissance et de transformation du monde social. La coopération est en effet aussi le rêve d’un autre monde possible. Le processus de coopération s’inscrit donc dans une tension qui en rend l’issue largement incertaine et le résultat toujours fragile.
Comment s’organisent ces logiques contradictoires ? Comment les sujets de ces situations mettent au travail leur désir de démocratie et font valoir d’autres formes de production ? Y arrivent-ils seulement ? Cet étude-essai tente de répondre à ces questions, en s’appuyant sur plusieurs expériences très différentes : une fédération de Centres sociaux, un réseau santé-social, un projet de partenariat sur un quartier de la politique de la ville.

Vous pouvez télécharger l'introduction, à partir de la Docuthèque de l'ISCRA.
Par SNPF - CGT - Publié dans : Lectures
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Immigration des Suds et culture coloniale en Rhône-Alpes et Auvergne
ed. La Découverte, 2007, 239 p.
(ISBN : 978-2-7071-5318-0)

Ouvrage collectif sous la direction de Nicolas BANCEL, Pascal BLANCHARD, et Léla BENCHARIIF. Préface de Didier DAENINCKX;
Avec Ahmed BOUBEKER, Abdellatif CHAOUITE, Eric DEROO, Aïssa KADRI, Sandrine LEMAIRE, Philippe VIDELIER.

Après la trilogie parisienne, "Marseille, Porte Sud" et "Sud-ouest, porte des outremers", Pascal Blanchard est à l'initiative d'une nouvelle publication sur la région lyonnaise et l'Auvergne.

Un programme régional de rencontres, de forums, de conférences et de débats accompagnent la sortie du livre aux mois de novembre et décembre 2007. Programmations, présentation des intervenants sur le site de l'ACHAC : www.achac.com

La contribution d'Olivier NOËL, dans ce nouvel ouvrage, a pour titre : "Travail et syndicats".
Par SNPF - CGT - Publié dans : Lectures
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Mai 2013
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés